AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionSite du MEI

Partagez | 
 

 Antoine Waechter :"la nécessaire indépendance de l'Ecol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colette Marchal
Modératrice


Nombre de messages : 8
Localisation : Alsace

MessageSujet: Antoine Waechter :"la nécessaire indépendance de l'Ecol   Sam 16 Juin 2007 - 17:14

La nécessaire indépendance de l'ECOLOGIE

L’espace politique est structuré depuis deux siècles par une déclinaison binaire, Droite et Gauche, qui détermine encore la vision du monde de nombreux électeurs français. Emmanuel Todd a montré, voici une quinzaine d’années, que les préférences partisanes, jusqu’à une époque récente, avaient des racines ethnologiques (nature de la propriété paysanne et des sociétés rurales) et parfois religieuses, mais que celles-ci s’affaiblissaient rapidement depuis les années 1980. Les protagonistes ont cependant intérêt à faire vivre ce schéma binaire, qui permet de conserver et de mobiliser une clientèle électorale.
Le capitalisme et le socialisme (admettons de désigner par ces termes les fondements idéologiques de la Droite et de la Gauche) ont les mêmes origines matérialistes et la même foi dans la linéarité du progrès humain. Ce n’est pas un hasard si les partis qui prétendent incarner la Droite et la Gauche ont développé les mêmes politiques d’aménagement du territoire, les mêmes politiques énergétiques, les mêmes politiques agricoles, s’ils ont construit les mêmes villes entre 1960 et 1990 et s’ils ont conspué de la même manière la tentative de prospective du Club de Rome. C’est cet unanimisme au cours des trente glorieuses qui nous a conduit à créer les premiers partis écologistes, en 1973 et 1974.
L’homme moderne n’a jamais posé la question des ressources en termes de limitation de sa consommation. Il a toujours tenté d’éviter les pénuries en repoussant les limites : par la conquête d’autres territoires, le plus souvent par la guerre et même par l’élimination physique des premiers occupants (Amérindiens, Aborigènes australiens …), par le contrôle économique ou armé des matières premières et de l’énergie, par des technologies toujours plus dures pour la sphère vivante (pesticides, engrais de synthèse, nucléaire, manipulations génétiques). Cette stratégie est fondée sur la violence contre d’autres hommes et contre la nature.
Les Ecologistes osent rompre avec cette logique. Ce qui distingue fondamentalement l’écologisme du socialisme et du capitalisme c’est la volonté de mettre une limite volontaire à l’expansion de notre espèce. Depuis l’invention de l’agriculture, l’Homme se comporte comme les lemmings ou les lentilles d’eau : il croît jusqu’aux limites et subit les régulations par catastrophes (pandémies, guerres et famines). L’espèce humaine est capable d’analyser le passé et de prévoir le futur, mais elle semble incapable de se servir de cette faculté pour adapter ses comportements collectifs.
Le capitalisme se nourrit de l’expansion et le socialisme est culturellement attaché à la croissance, qu’il assimile au moteur du progrès. Les politiques sociale, économique, énergétique, agricole et d’aménagement sont à renouveler complètement du fait de la nécessité de réguler notre pression sur la planète. La Gauche et la Droite ne peuvent opérer cette révision pour des raisons idéologiques et culturelles. C’est pourquoi, les formations de Gauche et de Droite ne sont pas les partenaires naturels des Ecologistes. Nous vivons concrètement cette réalité depuis vingt-cinq ans dans les assemblées où nous siégeons.
Néanmoins, dans certaines circonstances, le pragmatisme des hommes de partis ouvre la possibilité d’un accord sur des objectifs concrets, à Droite comme à Gauche. Je l’ai dit dès 1987 et nous l’avons affirmé dans la charte fondatrice du Mouvement Ecologiste Indépendant de septembre 1984. C’est le projet et la volonté d’entente qui sélectionnent le partenaire, non sa couleur partisane. Les Ecologistes du MEI sont des alliés constructifs et fiables pour des partenaires capables de respecter leurs engagements.
Le « ni Droite, ni Gauche », formule lapidaire de journalistes pour désigner une stratégie, n’est pas notre mot d’ordre. Tout au plus pourrait-il traduire, en creux, une identité politique, qu’en plein nous définissons comme écologistes, l’écologisme étant une alternative au socialisme et au capitalisme.


Antoine WAECHTER
Les Ecologistes – Mouvement Ecologiste Indépendant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roland Pierret

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 67
Localisation : île de France

MessageSujet: Re: Antoine Waechter :"la nécessaire indépendance de l'Ecol   Sam 16 Juin 2007 - 22:51

On peut dire aussi que l'écologisme ce sont: "Les Libertés humaines et les solidarités écologiques".

En précisant qu'il y a à récupérer à droite comme à gauche. Tout ajout (la dimension planétaire) obligeant à revoir l'ensemble.

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolandpierret.blogspot.com
Stéphanie et Francis

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 50
Localisation : Sologne
Loisirs : Membre LPO

MessageSujet: l'écologie   Dim 17 Juin 2007 - 19:59

L'écologie est je pense fondée sur l'humanisme et le respect de toute forme de vie.Elle ne peut pas se rattacher a une opinion de droite ou de gauche lié au grand capitalisme vecteur de surconssomation;de pollution et de dégradation du milieu dans lequel nous vivons.
Les modes de vie de nos sociétes ont fait que l'homme s'est totalement détahée de la nature et de ses règles entrainant de grave changement climatique dont les pays du sud auront a soufrir dans un avenir très proche ce qui n'a jamais réellement interpellé nos hommmes politiques de gauche comme de droite.
La seule alternative c'est l'écologie indépendante qui j'en suis convaincu arrivera très prochainement a rallier de plus en plus de personne a ses cotés.
Notre but a ma femme et moi et d' informer a l'interieur des associations dont nous sommes membres d'honneur qu'il existe une alternative au Vert a la gauche et la droite c'est le Mei et ainsi convaincre des menbres de venir rejoindre le combat d'Antoine Waechter albino albino albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Antoine Waechter :"la nécessaire indépendance de l'Ecol   

Revenir en haut Aller en bas
 
Antoine Waechter :"la nécessaire indépendance de l'Ecol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Antoine RUFENACHT démissionne de la mairie du Havre
» Le matériel nécessaire
» Modèles de documents nécessaire à la constitution d'une association
» Antoine
» ANTOINE Didier (né à BREST en 1962)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: Tout concernant le Mouvement Ecologiste Indépendant-
Sauter vers: